VTC capacitaire comment gérer des passagers saouls ou toxicos

VTC, Comment Gérer Des Passagers Ivres ou Toxico ?

Etre chauffeur VTC, quelques fois, c’est aussi se retrouver dans des plans galères surtout Vendredi ou Samedi soir. Je vais vous expliquer comment gérer ce genre de situations pour éviter que ca dérape et comment garder son calme.

 

 

Vous travaillez certainement tard le soir et il vous arrive de temps en temps de prendre des passagers ivres ou drogués. La plupart du temps c’est des expériences rigolotes et ca se passe souvent très bien. Ils sont joyeux, festifs et sympathiques. En mode « torchon, chiffon, carpette »

 

Mais certains clients peuvent être grossiers et parfois même devenir agressifs et incontrôlables !

 

Prévenir avant de guérir !

 

Si vous voulez éviter ce genre de situations, si vous avez tendance à perdre rapidement patiente, évitez de vous positionner aux alentours des bars et des quartiers nocturnes. C’est la que se concentre la plupart des personnes qui font la fêtes et c’est bien évidemment la que vous allez être confronté aux plus torchés.

Si vous travaillez le vendredi soir ou le week end, visez plutôt les quartiers culturels, les sorties de théâtres, les cinémas et les expositions. Renseignez vous sur les événements dans votre région, sport, musique, festival, concerts et allez y ! C’est une clientèle familiale et vous minimisez les risques.

 

Vous devez être très patient

 

Si malgré toutes vos précautions ça arrive un jour, c’est pas grave. vous pouvez annuler la courses. la plupart des applications le permettent. Si malgré tout, vous le prenez, on sait très bien que ce genre de client est parfois très arrogant et insolent. Pour arriver à vous en sortir, vous devez être très patient !

La patience est votre meilleur atout pour gérer la situation.

Restez calme, rappelez-vous qu’il est juste de passage. Dites vous que c’est juste temporaire. Vous allez le déposer ou il voudra et après c’est fini.

 

Mon client ne veut pas coopérer !

 

Essayez d’être gentil et aimable surtout si le client refuse de vous donner son adresse, demandez gentiment où il veut aller, où vous devez le déposer. Évitez à tout prix d’insister ça risque de mal tourné !
S’il est vraiment « stone », Citez lui les noms des quartiers ou des rues connues. Il va certainement vous répondre.

Si il veut vous montrer le chemin, n’insistez pas et suivez ce qu’il dit même si c’est frustrant.

 

Pour finir …

 

Ne répondez pas si il vous insulte ou si il devient trop grossiers, ça risque d’aggraver la situation, prenez tout ce qu’il dit à la légère et avec le sourire. Si vous perdez patiente, vous risquez d’en venir aux mains rapidement. Ou pire il va vous faire des crasses dans la voiture.
Gardez votre sourire, déposez-le et partez ! Ce genre d’anecdote ne doit pas influencer votre moral ou vous démotiver. Restez optimiste, la prochaine course sera meilleure.

Enfin, le plus important et si voulez éviter ce genre de situation, arrêtez de travailler avec les applications et développez votre propre clientèle. C’est bien pour commencer et maîtriser les bases du métier. Mais comme c’est un combat de prix (toujours à la baisse), vous ramassez forcement tout et n’importe quoi dans la rue.

En tant que chauffeur VTC, vous perdez votre temps et votre énergie pour 3 francs ! Alors que vous pouvez monter en gamme, développer votre business et vous permettre, à terme, de choisir vos clients !

Vous voulez savoir comment devenir un VTC libre et indépendant ? Comment travailler à votre compte et comment fidéliser une clientèle c’est par ici.

 

Si vous trouvez cet article utile et intéressant, peut être qu’il aidera aussi vos amis … alors partagez-le.

 

 

REGARDEZ LES COMMENTAIRES DE CET ARTICLE SUR FACEBOOK :
https://www.facebook.com/clubvtcindependants/